Ecouter ses rêves et les vivre
S'aimer et prendre soin de soi

Rêver sa vie en couleurs

Ecouter ses rêves et les vivre
S’autoriser à rêver, imaginer ses rêves pour s’en approcher et les matérialiser. Et mettre ainsi de la couleur dans sa vie.

Parfois, on se prend à rêver, à rêver à de choses qui n’existent pas, pas encore en tout cas. Et on peut se dire : « à quoi bon ? Tout ça n’est pas réel… » Et on reste alors dans une zone en noir et blanc, où la vision est réduite et étriquée. On reste limité -et on se cantonne- à une forme d’impuissance. Alors que tout est possible, si on laisse de la place pour ce rêve. A toi d’ouvrir l’espace, sans en faire une obsession, mais juste pour voir où ça te mène. Sortir du gris, pour explorer toute la palette de l’arc-en ciel. Et laisser la place au champ des possibles.

Te relier à ton rêve, à tes rêves, c’est te relier à tes aspirations profondes. C’est être à l’écoute de ce qui fait sens et envie dans ta vie. Ce qui te donne élan et en-vie : ce qui te reconnecte à la Vie avec un grand V. Suivre ton inspiration et tes aspirations, et avancer dans cette direction. C’est une façon de réaliser ce qui t’anime profondément, de te réaliser. On a tous au fond de nous de doux rêves à explorer, à faire grandir, à vivre tout simplement, même si certains semblent inaccessibles dans l’immédiat. Pour l’instant, oui. Est-ce une raison pour les abandonner ? Je ne crois pas…

Alors, tu peux te laisser embarquer et aller au bout de la rêverie, pour visualiser à quoi il ressemblerait, ce rêve. Faire une photographie aussi nette que possible de ce que tu vivrais dans cet instant. Tu serais où ? Avec qui ? Qu’y ferais-tu ? Dans quel but ? Et ensuite, une fois le décor planté, t’imaginer dans ce nouvel espace. Laisser les sensations, les émotions venir. Faire comme si, comme si tu y étais déjà. Et savourer ce qui se présente, goûter la joie et l’élan qui vont sûrement s’activer en toi. Un grand : « oh oui ! » va peut-être te traverser, d’ailleurs.

C’est à partir de cette énergie créative que la suite va pouvoir s’écrire. Une fois que tu as visualisé ta direction, tu peux définir le premier pas pour y parvenir. Quelle pourrait être la première étape ? Et construire les choses progressivement, en restant connecté(e) à cet élan. Faire que ta vie se rapproche de tes aspirations profondes, un pas après l’autre. Et ainsi, célébrer l’appel de la Vie.

Alors, dis-moi : si tu fermes les yeux, il t’emmène où, ce grand rêve ?

Et si on changeait son regard, pour modifier l’histoire qu’on se raconte.

Vous pourriez également aimer...

3 commentaires

  1. […] Et maintenant, si on s’autorisait à Rêver sa vie en couleurs? […]

  2. […] cela, on peut s’autoriser à Rêver sa vie en couleurs. (Il paraît que « c’est le secret du bonheur », Walt […]

  3. […] On peut aussi Rêver sa vie en couleurs. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.